Résultats

logo_beratung

Prise en charge médicale des fumeurs en Suisse1

Les présent résumés donnes des informations sur la prise en charge médicale des fumeurs, du point de vue des fumeurs et des anciens fumeurs de 14 à 65 ans dans la population suisse. Les résultats reflètent la perception subjective des patients de cette prise en charge par les médecins, les cabinets dentaires et les pharmacies.

Le médecin de famille est l’interlocuteur le plus fréquent

84 % des fumeurs de 14 à 65 ans ont déjà parlé de leur tabagisme chez leur médecin (68%) et/ou leur dentiste (31%); ces dernières années, le sujet a été toujours plus évoqué dans les cabinets dentaires. Dans six cas sur dix, c’est le médecin ou un membre du cabinet dentaire qui a abordé le sujet. Deux fumeurs sur dix ont en outre choisi d'en parler eux-mêmes. Le médecin de famille est, de loin, l’interlocuteur le plus fréquent pour les questions de sevrage tabagique, aussi bien pour les hommes (85%) que pour les femmes (67%). 16% de femmes interrogées déclarent que la question de leur tabagisme a été évoquée lors de leur dernière consultation gynécologique.

Rapport de recherche Prise en charge médicale des fumeurs
Résumé du rapport de recherche

(Rapport de recherche: Version du décembre 2010)

1Krebs, H., Keller, R., Radtke, T. & Hornung, R. (2010). Raucherberatung in der ärztlichen und zahnmedizinischen Praxis aus Sicht der Rauchenden und ehemals Rauchenden (Befragung 2009). Tabakmonitoring – Schweizerische Umfrage zum Tabakkonsum. Zürich: Psychologisches Institut der Universität Zürich, Sozial- und Gesundheitspsychologie.
Monitorage sur le tabac – Enquête suisse sur le tabagisme. Développement et mis en application sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Financé par le Fonds de prévention du tabagisme. Copyright © 2007 Monitorage sur le tabac. Tous droits réservé.